201508.21
2
0

L’année de la pensée magique.

Poignant et émouvant ce roman de Joan Didion: « L’année de la pensée magique ».

« La vie change vite.

La vie change dans l’instant.

on s’apprête à dîner et la vie telle qu’on la connaît s’arrête »

La vie s’arrête durant un an pour Joan Didion qui perd son époux un soir, un 30 décembre d’une crise cardiaque.

Avec ce livre, elle décortique, décrit avec précision son chemin vers le deuil. Les souvenirs remontent à la surface et les sentiments aussi car malgré l’écriture chirurgicale parfois, des sentiments il y en a dans ce livre…

La mort ne peut être évitée, tout ne peut être contrôlé.

Lire Joan Didion sur ce thème grave est bizarrement un plaisir. L’écriture est parfaite et rend le deuil presque beau.

« Je ne sais pourquoi nous essayons de garder les morts en vie: nous essayons de les garder en vie afin de les garder auprès de nous.

Je sais aussi que, si nous voulons vivre nous-mêmes, vient un moment où nous devons nous défaire de nos morts, les laisser partir, les laisser morts.

Les laisser devenir une photo sur la table de chevet. (…) »


Laisser un commentaire