201404.190

Les agressions psychiques peuvent être considérées comme des violences volontaires.

Les violences volontaires ne sont pas exclusivement sanctionnées parce qu’elles représentent des atteintes physiques subies par les personnes. Elles peuvent être matérialisées par une agression psychique. Ainsi, la jurisprudence considère que la violence constitue une agression psychique et est une violence qui peut être une déstabilisation d’ordre psychologique mais aussi une emprise sur le psychisme….