201404.19
0
0

La robe de l’avocat.

Vous le savez, nous avons un costume d’audience, nous plaidons en robe.

Selon les historiens, notre robe est inspirée de la soutane du religieux.

On l’appelle aussi la toge, elle est noire avec un rabat blanc.

Une épitoge est portée au dessus de notre robe: c’est une bande de tissu distinctive portée par-dessus la toge. Portée sur l’épaule gauche, elle se compose de deux brins dont chacun a la forme d’un trapèze ; le bout large et court se porte dans le dos, et le bout long et fin, sur la poitrine.

L’épitoge des avocats de Province est assortie d’une fourrure (hermine ou lapin).

Les avocats du Barreau de Paris portent une épitoge dépourvue d’hermine, elle est veuve.

Pourquoi ? J’ai entendu beaucoup d’histoires (1) sur les origines de ce veuvage, peut-être que mes Confrères parisiens pourront m’éclairer:

– première histoire qui m’a été contée par une Consœur ayant exercé à Paris: à la révolution, certains avocats ne souhaitaient pas que Marie Antoinette soit guillotinée. Lorsque la Reine eut la tête coupée, en signe de deuil, ils ont coupé leur fourrure

– deuxième histoire, lue dans WIKIPEDIA: Cette suppression serait due au « deuil de Malesherbes », c’est-à-dire au fait que Malesherbes, principal avocat de Louis XVI lors de son procès, fut guillotiné pour avoir défendu son client.

A noter qu’il existe trois cas où l’avocat parisien porte une épitoge herminée:

– s’il appartient au Conseil de l’Ordre

– s’il fait partie de la conférence du stage

– s’il va plaider en province (sous réserve, la source c’est WIKIPEDIA et il me semble avoir vu des Confrères parisiens à Bordeaux plaider sans hermine…)

(1) Voir sur ce point le forum de village justice, les histoires sont nombreuses et nombreux ne savent pas l’origine de ce veuvage ICI

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 33 Cours Pasteur- 33 000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Laisser un commentaire