201404.20
0
0

Lors d’un procès devant le Conseil de Prud’hommes ou tout autre juridiction: il faut prouver !

L’important c’est la preuve (et non d’aimer) lorsque vous engagez un procès.

Sans preuves, vous risquez de ne pas aller très loin, les juridictions ne se contenteront pas de votre parole.

Quelles sont les preuves qui peuvent être produites et qui devront être présentées à votre avocat lors de votre premier rendez-vous ?

– si vous souhaitez démontrer que votre licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse, car votre employeur vous a licencié pour cause réelle et sérieuse et pour insuffisance professionnelle, il conviendra de réunir des éléments concrets démontrant que votre travail a été effectué correctement, des mails de vos partenaires, de vos responsables hiérarchiques pourront être produits, des compte rendu d’entretiens annuels démontrant que votre employeur a considéré que votre travail était satisfaisant et dans lesquels il vous félicite par exemple…

– si en matière de divorce vous souhaitez démontrer l’infidélité de votre épouse ou de votre époux, il faudra le démontrer: produire par exemple des attestations de personnes qui ont rencontré l’amant ou la maîtresse (attention les attestations doivent être rédigées sur un formulaire conforme à l’article 202 du Code de Procédure Civile avec copie de la carte d’identité de chaque témoin…), vous pourrez produire un constat d’adultère (cela est très rare aujourd’hui, la demande de constat se fait par requête non contradictoire, la demande se fera par votre avocat) pour établir ce constat, il est important que vous connaissiez l’adresse de l’amant ou de la maîtresse avec qui vit votre épouse ou époux, vous pouvez aussi faire une photo de la boîte aux lettres de l’amant de votre épouse ou la maîtresse de votre époux si ce dernier ou cette dernière est mentionné(e) sur celle-ci, vous pourrez demander également à un huissier d’effectuer un constat d’huissier pour l’abandon du domicile conjugal

– si en matière de bail d’habitation, vous souhaitez démontrer que certaines réparations qui sont à la charge du bailleur n’ont pas été effectuées, que le logement est vétuste, un constat d’huissier et des attestations d’amis pourront le démontrer

En bref, lorsque vous vous lancez dans une action judiciaire, il ne faut pas être léger et se contenter d’affirmations, d’accusations sans la moindre preuve, il faut réfléchir: j’indique que mon employeur m’a harcelé, quelles sont les preuves en ma possession, des mails ? des témoignages ?

Il est possible de demander au Conseil de Prud’hommes de désigner des juges rapporteurs pour enquêter, ou encore de faire comparaître personnellement certains témoins, d’ordonner une expertise comptable pour estimer les heures supplémentaires mais ces demandes ne sont pas toujours accordées car le juge ne doit pas palier la carence des parties dans la production de la preuve.

Si vous souhaitez solliciter une expertise pour évaluer les heures supplémentaires, il vaut mieux déjà avoir en mains un rapport d’un expert comptable qui a calculé les heures effectuées ou une partie de ces heures pour avoir un commencement de preuve et pour obtenir la désignation d’un expert judiciaire indépendant qui confirmera ou infirmera l’expert que vous avez missionné.

Attention en matière civile, la preuve doit être loyale, il n’est pas possible d’enregistrer votre employeur ou votre épouse à son insu et produire l’enregistrement.

En revanche, les SMS et les messages sur répondeur sont admis, de même que les mails (voir ICI)

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 33 Cours Pasteur- 33 000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Laisser un commentaire