201901.09
0
0

Barème Macron: Acte IV, Lyon encore.

J’ai écrit plusieurs billets sur le plafonnement mis en place par les ordonnances Macron le 23 septembre 2017.

Relire mes billets:

Ces décisions de fin d’année,véritables cadeaux du Père Noël ont été prises par des conseils de prud’hommes, donc des juridictions paritaires composées d’employeurs et de salariés. Cela signifie donc que des employeurs considèrent également que ce plafonnement est contraire aux textes internationaux.

Les Conseils de Prud’hommes n’ont pas connus la trève des confiseurs, et comptent bien débuter cette nouvelle année, puisqu’une nouvelle décision a été rendue sur les mêmes fondements, toujours l’argumentaire du Syndicat des avocats de France.

Mon Confrère Stéphane TISSIER du Syndicat des avocats de France a obtenu cette décision du 7 janvier 2019.

Vous pouvez la consulter: Jugement CPH LYON du 7 janvier 2019 Acte IV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.